On a nagé sur la Grande barrière de corail

Après quelques jours à Cairns à organiser notre séjour, nous voilà partis pour une journée très spéciale. Une journée à nager au dessus de la Grande Barrière de Corail, le plus grand récif corallien du monde. Au large de la région du Queensland, il s’étend sur environ 2600 kilomètres, de la pointe du Cap York (tout au nord de la côte est), jusqu’à Fraser Island, la plus grande île de sable au monde.

Ce paradis, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est aujourd’hui menacé par la pollution et une activité maritime de plus en plus soutenue. La Grande barrière de corail et ses 345.000 km² connaissent des épisodes de blanchissement à cause du réchauffement de l’eau, détruisant des algues nécessaires à la santé des coraux. Le dernier grand épisode remonte à juin, où c’est surtout la partie nord qui a été touchée, entraînant des phénomènes de mortalité massive dans cette zone. Une grande partie du récif a perdu ses couleurs et bon nombre des coraux sont morts. D’ici quelques dizaines d’années, toute la barrière pourrait disparaître. Nos enfants n’auront peut-être jamais la chance de voir cette merveille, si l’on ne change rien. En effet, une hausse d’un demi-degré de la température dans les prochaines décennies entraînerait ainsi une dégradation accélérée de la Grande barrière de corail. Une telle hausse de température est quasiment inévitable au rythme actuel des émissions de gaz à effet de serre, et seul une politique de réduction très forte des émissions permettrait d’atténuer le choc pour les coraux. Mais le gouvernement australien veut prolonger l’exploitation du charbon, et n’a pas choisi la voie d’une politique énergétique de faibles émissions.

Alors voilà, maintenant que tout ça est dit, je peux vous parler de notre expérience unique. Nous sommes partis au petit matin, avec une météo absolument parfaite pour le snorkeling (masque/tuba) : grand ciel bleu, soleil rayonnant, 30°, pas de vent. Toutes les conditions étaient réunies pour admirer au mieux les coraux et les poissons multicolores qui forment une vie sous-marine exceptionnelle. A bord du bateau, nous sommes une quarantaine de jeunes venus de toute la planète pour découvrir ce lieu unique au monde. Nous passerons plus de quatre heures dans l’eau à nager sur deux récifs différents : Hastings Reef et Breaking Patches.

Avec masque, tuba et palmes, nous partons à la rencontre des merveilles si fragiles de la mer de Corail. (Les photos ne sont pas de très belle qualité, elles ont été faites avec un iphone et une gopro)

img_5824ob_a0cafd_img-5764ob_9be7d5_img-5765ob_f88da4_gopro21ob_27141d_gopro32vlcsnap-2016-11-15-16h03m53s198ob_92374f_gopro23vlcsnap-2016-11-15-16h03m32s13ob_0a3850_gopro25vlcsnap-2016-11-15-16h15m41s119img_5833ob_630c7b_gopr1249vlcsnap-2016-11-15-16h12m52s181vlcsnap-2016-11-15-16h03m08s5vlcsnap-2016-11-15-16h02m22s51vlcsnap-2016-11-15-16h15m04s0vlcsnap-2016-11-15-16h11m30s151vlcsnap-2016-11-15-15h59m54s116vlcsnap-2016-11-15-16h00m48s158vlcsnap-2016-11-15-15h59m43s252vlcsnap-2016-11-15-15h58m39s234vlcsnap-2016-11-15-16h12m30s252vlcsnap-2016-11-15-16h10m23s251vlcsnap-2016-11-15-16h02m45s50vlcsnap-2016-11-15-16h01m10s114vlcsnap-2016-11-15-15h59m16s223ob_742704_gopro3

Publicités

Une réflexion sur “On a nagé sur la Grande barrière de corail

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s