Un tour du monde, quelle idée ?

Parcourir le monde, comment ça ?

L’un comme l’autre, nous avons eu la chance de grandir dans des familles qui aimaient et surtout qui pouvaient voyager. Petits, nous avons donc appris à découvrir, à s’adapter, à partager. De fait, tous les deux nous aimons aller à la rencontre des autres, de leur culture, de leur pays, de leur vie.

Moi, Anne-So, j’ai plus souvent parcouru la France et l’Europe, tandis que Tom, lui, à déjà pu découvrir des contrées plus lointaines en Amérique du Nord et Centrale, Afrique et Asie. Je crois que lorsqu’on a commencé à voyager, on ne peut plus s’arrêter. Depuis que nous nous connaissons, nous partageons cette passion, mais nos possibilités d’aventure en fonction de la situation de chacun ne nous suffisaient pas. Nous projetions donc depuis plusieurs années de partir un temps. Peut-être six mois. A la découverte d’un pays. Mais comment faire, entre les études, le travail, l’appartement… A quel moment ? L’idée de trouver ce temps à deux sans changer notre situation nous paraissait compliquée. Finalement, la vie est passée et le temps nous a rattrapé…

Tom travaillait depuis plus de dix ans et même s’il évoluait positivement dans son domaine, une idée abstraite de changement lui trottait dans la tête depuis un certain temps. Quant à moi, j’ai longtemps été dans les études avec l’idée d’un job passionnant et enrichissant. Puis, la vie active est arrivée, et l’idée peut être trop idéaliste que j’en avais s’est petit à petit ternie. Peu à peu, nous sentions tous les deux qu’il nous manquait quelque chose… Mais quoi ? Même si chacun de nous aimait son travail, était-ce une bonne raison pour lui donner le pas sur le reste de nos vies et de nos rêves ? Car oui, nos postes nous ont amené à faire des sacrifices. Cela en vaut-il vraiment la peine ? Nous avons décidé que non. Nous devons travailler pour vivre, et non vivre pour travailler. Alors bien évidemment, une vie sans argent, c’est impossible, et de l’argent sans travail tout autant. Mais une vie heureuse à le prix qu’on lui donne. Cher si vous êtes peureux. Peu si vous êtes confiants.

La vie nous offre tellement de possibilités et si peu de temps. Dans notre société, la procrastination étant à l’honneur, nous passons nos journées à penser, à imaginer, à envisager… et si peu à agir. On s’organise un avenir, on le prépare, on travaille dur sur les fondations… Mais comment être sûr du temps dont on dispose ? Comment savoir si l’on pourra réellement atteindre un jour nos objectifs, nos rêves, notre bonheur ? Et finalement, est ce que le bonheur est atteignable ? Je ne crois pas non… Je crois qu’il se vit, tout simplement. Mais pour cela, il faut se lancer.

Alors un soir, en rentrant fatiguée du travail, j’ai proposé à Tom cette idée folle : tout quitter pour partir voir le monde. Le vrai monde. Celui qui ne vous enferme pas dans un carcan mais qui vous offre la réalité. Celui qui vous enivre et vous fait vous surpasser. Celui qui vous donne autant que vous méritez.

Evidemment, il n’a pas mis longtemps à accepter.

DSC07583_Snapseed 19.16.05

Cette photo a été prise sur une route d’altitude sur l’île de Madère

Prendre la route, pourquoi ?

Notre objectif à travers ce périple est des plus évidents : un tour du monde pour nous ouvrir les yeux… Pour nous apprendre à vivre vraiment.

Tom et moi sommes très différents, et pourtant fondamentalement les mêmes. Tous les deux, nous aimons le monde, les animaux dont les hommes. Nous aimons découvrir leurs manières de vivre, de penser les choses, de se débattre, de se battre et d’être meilleurs ou pires. Nous voulons tout savoir, pour pouvoir dire à nos futurs enfants quel est le monde dans lequel ils vivront. Et puis nous voulons connaître notre Terre. Etre témoins de sa beauté, de son potentiel, avant que trop de choses ne disparaissent. Profiter de notre chance tant que nous l’avons.

Finalement, c’est comme cela que nous comptons nous enrichir. Pas d’argent, mais de vues spectaculaires, de connaissances, de rencontres. C’est cette richesse que nous pensons indispensable à notre épanouissement personnel. Plutôt qu’une petite maison avec jardin, nous avons décidé de nous offrir le monde…

Publicités

Une réflexion sur “Un tour du monde, quelle idée ?

  1. Pingback: Mais en fait, on part où ? | Rêve de sac à dos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s